Les villes 1970-1983

Des fenêtres de son atelier du cinquième étage du 8 boulevard Bonne Nouvelle et du balcon du 14ème étage du 6 boulevard de Grenelle chez ses amis Maze, Jacqueline contemple les toits de Paris.

Ses grandes toiles présentent un canevas de petits triangles, carrés, rectangles multicolores. Les noirs, violets, mauves, rouges, ocres roses rythment ses visions parisiennes à perte de vue. Ces damiers géométriques changent et dansent suivant la lumière de la journée. Les villes de Jacqueline ne sont pas sans rappeler les dédales labyrinthiques d’une consœur contemporaine : Vieira da Silva.

Ville au crépuscule, 1970. Huile sur toile, 140 x 157,5 cm
Ville de jour, vue de Bonne Nouvelle, 1970. Huile sur papier,73 x 108 cm
Sans titre (Ville de jour), 1970. Huile sur toile, 107 x 126,5 cm

Ville rouge, 1970. Huile sur toile, 155 x 178,5 cm
Sans titre (Ville de nuit), 1970. Huile sur toile, 91 x 120 cm
Sans titre (Ville ocre rose), 1970. Huile sur toile, 94,5 x 121,5 cm
Sans titre (Paris, panorama), 1971. Huile sur toile, 76 x 91 cm
Sans titre (Ville de jour pointilliste), 1980. Huile sur toile, 108 x 125,5 cm
Sans titre (Ville mauve), 1983. Huile sur toile, 66 x 93,5 cm
error: Content is protected !!